_

Tu es comme une enfant, ici, belle comme une enfant, tu as la couleur d’une enfant. Les ailes… Et tu as un sourire qui me. Tu es comme une enfant qu’on aurait lâchée cinq secondes. On tourne le regard. On ne te récupère plus. Tu t’éparpilles dans tes cheveux. Oh ces rires de rose claire, ces fossettes ! Et le chandail de nuit posé sur tes épaules. Et dans la larme qui t’échappe, un reflet déformé des hommes. Les contours arrondis. Toutes lames rentrées. Fi des mesquineries.
Tu es comme une enfant quand on a tant besoin d’enfance.

Publicités

Une réflexion sur “_

Vous avez des choses à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s