Il pleut à Luxembourg

tu traverses mes lieux
– mes lieux sans m’y visiter
déjeuner à Eguisheim
aller à pied par le Tholy
embrasser Nancy du regard
– tu passes entre mes racines
dormir à Commercy
déjeuner aux Falizes
– ces lieux les miens sans un regard pour moi
comme si
exactement comme si
nous n’avions jamais existé

Une réflexion sur “Il pleut à Luxembourg

  1. L’intimité, ce sont aussi les lieux que l’on aime et fréquente, que l’on a fait découvrir à l’autre… Voir ainsi piétiner ce qui fait notre écrin, notre jardin, sans le moindre signe de reconnaissance, ce doit être pour toi souffrance, et comme je te comprends…

Laisser un commentaire