24 avril 2022

ici c’est un journal un brouillon une chambre d’échos un lieu réservé aux tentatives de se défaire du soi social lieu sans lieu plateforme sur le vide plafond effondré c’est la lumière à l’heure où elle rase la terre quand l’ombre de toute chose est immense juste avant la nuit rendez-vous pris avec une ficelle de mots radeau bricolé pour la pensée quand elle en a marre de se contorsionner pour être comprise et que tout ce qui la liait à la terre éclate, ses articulations éclatent son cadran éclate et la pensée nage vers le centre d’un océan d’encre dans la nuit d’encre alors c’est là – qu’on est perdue – qu’on se demande – qu’on appelle – que ça répond pas – qu’on tient ce fil fragile dont on ne connait ni la provenance ni la destination mais si on ne l’attrape pas il n’aura jamais existé – on tient – un fil sans importance – qui vous fond dans la main qui se dissipe en emportant vos genoux qui se mélange à vos paupières qui se découd qui passe – la course au loin d’un animal tirée comme un trait dans les bois

Une réflexion sur “24 avril 2022

  1. Là, c’est à un autre que je laisse le soin de commenter ce texte superbe.
    « Ce jeu signifiant de la métonymie et de la métaphore, jusque et y compris sa pointe active qui clavette mon désir sur un refus du signifiant ou un manque de l’être et noue mon sort à la question de mon destin, ce jeu se joue, jusqu’à ce que la partie soit levée, dans son inexorable finesse, là où je ne suis pas parce que je ne peux pas m’y situer.
    C’est-à-dire que c’est peu de ces mots dont j’ai pu interloquer un instant mes auditeurs : je pense où je ne suis pas, donc je suis où je ne pense pas. Mots qui à toute oreille suspendue rendent sensible dans quelle ambiguïté de furet fuit sous nos prises l’anneau du sens sur la ficelle verbale.
    Ce qu’il faut dire, c’est : je ne suis pas, là où je suis le jouet de ma pensée; je pense à ce que je suis, là où je ne pense pas penser. »
    J.Lacan, L’Instance de la lettre dans l’inconscient

Vous avez des choses à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s